Montagnes de l’Atlas : la lutte pour la survie – vidéo-reportage

19 janvier 2013 15 h 15 min 1 comment

Share this Article

Author:

Comme chaque année avec l’arrivée de l’hiver, les petites gens des villages du Haut-Atlas septentrional, doivent affronter des conditions de vie difficiles, du fait du froid glacial et de l’isolement presque total causé par l’étroitesse et la vétusté de l’infrastructure routière.
Après la visite royale et le programme inauguré en 2011, qui avaient pourtant donné plein d’espoir aux habitants de la région, la situation ne s’est toujours pas amélioré.
Lahsen Ouabou, président de l’association Taymat (fraternité), association « développementaliste » pour l’amitié et l’éducation, rencontré au souk d’Imilchil, nous résume la situation difficile que doit affronter sa région.

Othmane ElMounazzah, président de l’Association Assif Melloul, nous fait part quant à lui de sa déception et ses doutes quant à la volonté réelle des autorités à désenclaver cette région. Il accuse de hauts responsables du gouvernement et du parlement d’empêcher le développement de cette route (Béni Mellal, Tinghir, Ouarzazate) pour préserver la route traditionnelle passant par Midelt où sont centrés tous leurs projets.

De Tarek Bouraque
Journaliste reporter

1 Comment

  • Quelle honte nationale tout comme l’esclavage juvénile ces gens doivent être désignés comme refugiés, afin d’attirer l’attention des pays qui se succèdent a décerner des accolades au roi des pieuvres qui a trouver plus important d’aller au fin ,fin du monde pour aider des refugies en Jordanie ,sera été noble s’il n’avait pas laisser des refugies dans sa cour arriérée en passant un conseil à ses assistants protocolaires ,on ne se presentre pas à une place de désastre ou un camp de refugiés habillé en trois pièces cuisine, autrement dit tiré aux epingles.Revenant aux choses sérieuses ,les refugiés marocains, dans leur pays, des gens qui meurent de froid ,quand le leader du pays gobe pas loin d’un demi-milliard $ annuellement ,et qui préfère financer le Louvre ,inviter des dignitaires européens a l’hotel marrakchi surtout les français qui lui donne des couvertures flattantes et qui ne sont pas digne de telle hospitalité, quand on sait que plus que 300 milles enfants vivent dans la tourmente de l’esclavage ,ou des compatriotes montagnards qui meurent du froid ,j’ai un seul mot honte au roi des pieuvres.

Leave a Reply